La Nebuchadnezzar

Les jardins de Babylone

Comme Freigeist Bierkultur, auteur de l’excellente AbraXXXas, Omnipollo est une brasserie itinérante. Une « gypsy brewery », comme on dit aussi dans le jargon anglo-saxon. En gros, elle crée ses propres bières. Puis s’associe et collabore avec une autre brasserie au moment de passer à l’étape de la production (ce qui, au passage, n’a rien à voir avec les bières d’étiquette, mais ceci est un autre sujet ; retenez juste que les bière d’étiquette c’est mal, et que les brasseries itinérantes c’est bien).

Omnipollo, qui ne brasse que des ales, a été créée en 2011 à Stockholm par Henok Fentie et Karl Grandin. Leur ambition ? « To change the perception of beer. Forever. » Et ouais. Rien que ça.

Le truc, c’est que nos deux amis suédois y sont presque arrivés. Bon d’accord, ils ne sont pas tout à fait seuls à suivre ce glorieux but. Mais avec De Molen, BrewDog et quelques autres, Omnipollo appartient au cercle fermé des brasseries qui font bouger les lignes.

« Une des 30 IPA à boire avant de mourir »

Prenons, par exemple, la cas de la « Nebuchadnezzar », l’une des dix-sept bières imaginées par Omnipollo. Brassée, dixit ses créateurs, avec uniquement le meilleur, sans aucune considération économique. Elle a remporté en 2012 la médaille d’or du Stockholm Beer and Whiskey Festival. Elle a été élue meilleure bière suédoise en 2012 et 2013 par le site ratebeer. Le Huffington Post, lui, l’a classée parmi les 30 IPA à boire avant de mourir. Voilà voilà.

La « Nebuchadnezzar » est une IPA, donc. Une imperial IPA, même. Un style inventé aux États-Unis, fort en amertume et en arômes houblonnés, plus alcoolisé que l’IPA classique (définition plus complète et plus claire à retrouver sur l’excellent guide-bière.fr). Elle est produite en collaboration avec la brasserie belge Proefbrouwerij.

La fiche technique :

  • Nom : Nebuchadnezzar.
  • Brasserie : Omnipollo.
  • Type : Imperial IPA.
  • Teneur en alcool : 8,5 %.
  • IBU : 100.
  • DLUO : août 2014.
  • Pays : Suède (brasserie installée à Stockholm, bière brassée en Belgique par Proefbrouwerij).

À l’œil

Ambrée et trouble. Mousse presque beige qui laisse une fine dentelle sur le verre.

Au nez

Des arômes puissants et houblonnés. Fruit de la passion, mangue. Avec une touche épicée et un peu maltée.

En bouche

Attaque fruitée (un peu de mangue, un peu de pamplemousse). Un final à la saveur de miel, presque de caramel. Belle amertume. Bel équilibre.

Note : 18/20

Youhouhou. Et là, on ferme les yeux, et on imagine les jardins de Babylone…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *