La 732 Charles Martel

Une bière pour Charles

Histoire drôle : en 732, l’armée de Charles Martel n’a pas stoppé celle de l’émir de Cordoue, Abd el Rahman, à Poitiers. Mais à Moussais, 25 kilomètres plus au nord, entre Poitiers et Châtellerault, sur l’actuelle route qui mène à Tours. Un siècle et quelques grosses dizaines d’années plus tard, la Brasserie de Bellefois s’inspire de cet événement historique pour créer sa 732 – Charles Martel. Partir d’un fait arrivé à Moussais pour brasser une bière, nous, on trouve ça assez épatant.

Aujourd’hui, pousse à Moussais l’orge utilisée pour la préparation de cette 732. Une bière « aux reflets dorés brassée par infusion ».

La fiche technique

  • Nom : 732 – Charles Martel.
  • Brasserie : Brasserie de Bellefois.
  • Type : blonde de haute fermentation.
  • Teneur en alcool : 5,6 %.
  • Pays : France (à Neuville-de-Poitou, dans la Vienne).

À l’œil

Bière plus ambrée et cuivrée que dorée. Mousse très présente à l’ouverture, qui s’évapore et qui ne laisse, au final, qu’un fin collet. Beaucoup de bulles.

Au nez

Arômes (très, trop) légers, presque difficiles à déceler. Globalement : céréales et oranges. Avec, peut-être, une pointe d’asperges vertes.

En bouche

Comme les arômes, les saveurs manquent de force. Nette domination des céréales, avec en fin de bouche, des notes madérisées.

Note : 11,5/20

Entendons-nous bien : cette bière n’est pas mauvaise. Elle est même agréable. Mais, il lui manque quelque chose. Un peu de peps, peut-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *